dimanche 10 octobre 2010

Vive le RAT!!!

(Tableau de Lempika)

Pour moi, ce fut une première fois et, comme pour toutes les premières fois, l'émotion et l'approche de l'inconnu étaient intimidantes. 12 heures de lecture, cela semble facile et insurmontable en même temps! La veille, j'avais préparé mon petit tas de bouquins, dit à mon cher et tendre qu'il serait tout seul mais qu'il pouvait m'apporter de quoi me désaltérer pendant la journée.
10h du matin, le top départ est donné: je suis en pyjama, après un solide petit déjeuner et la lecture du journal (je n'ai pas eu le temps de faire mon sudoku), et je file au lit (ben oui, j'adoooore lire dans mon lit et j'adoooooore mon lit) au pied duquel m'attendent me lectures.
Je commence par "Le chant de Bé" (merci Lamia pour ce très beau roman!!!), un roman jeunesse reçu lors du swap Africalire jeunesse. Les pages défilent, les ambiances et le déroulé de l'imaginaire est en route. J'enchaîne par les 3 premiers tomes de la série BD "De cape et de crocs", hilarant et diablement bien léchée et bien écrite.
Première pause: il est 12h57. Un passage sur FB pour voir où en sont les copines et pour dire où j'en suis. 309 pages lues...je suis toujours en pyjama. Mon homme a préparé la bilig et les galettes: moment de détente autour d'une bolée de lait ribot et d'une galette oeuf/fromage. Il est 13h30, je reprends ma lecture.
J'ouvre "Krabat" d'Otfried Preussler et dès les premières lignes, l'enchantement du conte happe mon imaginaire et facilite ma lecture. J'avoue un micro sommeil de quelques minutes en attendant que mon mari vienne m'apporter mon thé à la cannelle: être allongée après manger, par un après-midi d'automne aux températures tropicales, est dangereux pour l'éveil!
Deuxième pause: 16h21. C'est là que l'on s'aperçoit qu'un RAT, même mini, est tout sauf une promenade de santé. Les cervicales commencent à me faire mal, je change souvent de position....et je suis toujours en pyjama. D'ailleurs, je renonce à m'habiller. Je descends dans le bureau où je fonce sur FB pour aller aux nouvelles. Les pages lues s'accumulent, l'ambiance est au beau fixe, les marathonienne de la lecture sont soutenues et se requinquent en papotant un peu. J'en suis à 632 pages lues.
Il est 17h17, je reprends le RAT avec "Tous les matins du monde" de Quignard. Huuummmm, un vrai régal ce roman! Puis je change d'ambiance et de style en reprenant le cours de la série "De cape et de crocs": l'intégrale, T 4/5/6 se dévore entre rires et bons mots accompagnent la tombée du jour. Les poules sont rentrées par l'homme de la maison qui est en mode "heureusement que je suis là!". Je me détends un peu: étirements, grignotage de pétales de maïs; ensuite les T 7 et 8 mettent une note joyeuse dans la nuit qui vient. Je regarde le réveil, il ne reste plus qu'une petite heure. Je bois un peu d'eau, je m'étire à nouveau, avant d'ouvrir "La reine des lumières", un roman jeunesse, encore, et une très sympathique uchronie. La fatigue est là et bien là, il devient difficile de se concentrer et malgré les changements de positions, mon petit popotin commence à me faire un peu mal. Allez, un petit verre d'eau ne peut pas faire de mal, hop, je me désaltère histoire de récupérer une concentration qui file en quenouille à mesure que l'échéance approche.
Il est 20h, je suis allée au bout de mon défi, je suis endolorie, un peu sonnée, ma tête est cotonneuse mais la joie est grande! 1043 pages lues et de très beaux voyages au coeur d'un imaginaire protéiforme.
Le mot de la fin? C'est mon mari qui le décroche, avec humour: "Le R.A.T c'est comme si tu étais malade (j'ai passé la journée au lit, en pyjama!) sauf que tu n'es pas malade."
Merci encore à Chresto pour cette organisation joyeuse et pleine de ressources. Merci aux supporters qui ont applaudi à chacune de nos lectures. Merci aux participants qui ont mis l'ambiance et le grain de folie plein d'humour, essentiel à ce genre d'évènement!
En un mot comme en mille: à l'année prochaine pour un nouveau R.A.T.

8 commentaires:

Sandrine(SD49) a dit…

Bravo pour avoir passé la barre des 1000 !

Jules a dit…

Oui, oui, bravo pour les 1000 pages dépassées!! J'aurais aimé participé, mais papa travaille à la réno du jardin (encore!) et bébé est un petit singe accroché à sa maman!!! :)

bladelor a dit…

J'adore la conclusion de ton homme ! ;-)
De cape et de crocs c'est juste génial !!!

Lhisbei a dit…

Bravo :)

rachel a dit…

punaise tout un marathon...mais bien prepare...et bien aide...ouah!

Kikine a dit…

Bravo !!

Prospéryne a dit…

Super ton récit du RAT Katell! Ça donne envie de participer nous aussi (en tout cas, ça ferait beaucoup de bien à ma PAL...)

@+ Prospéryne

canthilde a dit…

C'est fascinant mais on est fatiguée pour toi rien qu'en lisant le compte-rendu ! Je ne sais pas si ça me plairait, je suis habituée au découpage de plages de lecture selon les stations de métro alors douze heures d'affilée !