mercredi 30 septembre 2015

La sieste, ton univers impitoyable....

C'est l'heure d'aller à la sieste!

Qui n'a jamais prononcé ces mots ne peut savoir l'effet produit sur l'enfant, ou les enfants, à qui ils s'adressent.
La sieste, moment de calme rejeté par les plus petits et espéré par les adultes. 
La sieste, un univers où l'angoisse se dispute avec le sommeil réparateur après une longue matinée à découvrir le monde.
La sieste, tabou s'il en est, pourtant essentiel au développement de l'enfant, en harmonie avec le monde.
La sieste commence toujours ainsi:

"D'abord, on n'a pas très envie de s'endormir: il y a tellement mieux à faire...."
Seulement, un bruit de vagues, appel à paresser sur la plage, se fait entendre, l'esprit s'envole pour écouter une histoire venue de loin, très loin, apportée par les vagues.

Ainsi commence le voyage au gré des histoires et berceuses racontées à travers le monde, par toutes les mamans à leur tout-petit bout de chou.
Ainsi commence l'aventure de l'imaginaire, celui qui aide à grandir, à se construire, à être ce que l'on est, ce que l'on deviendra.
Un fil conducteur... une sauterelle: de minuscule elle devient grande puis immense, elle est comme le rêve envahissant les limbes du monde proche et lointain. Elle bondit à travers le monde, elle survole des enfants, des adolescents endormis ou rêvassant, l'esprit libéré du poids de la réalité.

Le temps passe, l'esprit a voyagé, a appris, a vu mille et une jolies choses, a entendu mille et une belles histoires, a croisé mille et une personnes. Le bruit des vagues chuchotent "il est l'heure de se réveiller".
La petite fille s'éveille lentement, triste de quitter ce monde du rêve où tout est immense et à portée de main. La réalité reprend le dessus malgré la nostalgie de quitter l'état agréable du voyage immobile.
"Déjà? Il y a tellement d'histoires à rêver, allongé, bien reposé...Puis très vite, tout le monde finit par se lever: il y a tellement de choses à faire cet après-midi!"

Au quatre coins du monde, le même rituel se déroule sous des cieux et dans des langues différents. Au quatre coins du monde, l'enfance se construit au fil des sommeils remplis de rêves.

Un album court, servi par un texte très beau, poétique et drôle à la fois, et de très belles illustrations comme on les aime chez les Editions Rue du Monde.

1 commentaire:

rachel a dit…

que c'est bon la sieste....hummmmm....et tout un chouette livre....;)