mercredi 24 mars 2010

Des pattes de velours pour sauver le monde

Vous saviez déjà que votre matou pouvait mener une double vie, mais saviez-vous qu'il pouvait avoir un destin extraordinaire, un jumeau sombre ou encore qu'il pouvait rejoindre la fameuse école des chats? C'est que qui arrive à Brin d'Osier, le chat de Minjun et Nayeong! Brin d'Osier a été invité à rejoindre l'école des chats par Boîte aux lettres, le chef de l'Assemblée Nocturne du quartier.
Après une période de jeûne et de solitude afin d'aguerrir son corps et son âme, Brin d'Osier part rejoindre l'école et assumer son destin, laissant derrière lui deux enfants qu'il aime au plus haut point et qui le lui rendent bien. A l'école des chats, il est affecté à la classe de Cristal et se lie d'amitié avec ses compères Mandragore et Mot-d'Amour. Il donne régulièrement de ses nouvelles à ses anciens petits maîtres, bien que cela ne soit pas bien vu à l'école. Une drôle d'école d'ailleurs où les chats qui ne s'amusent pas pendant la classe sont punis!. Les jours s'écoulent paisiblement entre escapades pour découvrir un nouveau territoire et les cours dispensés par des professeurs ronchons mais savants. Cette quiétude est rapidement assombrie par l'approche du jour d'Apophis au cours duquel les chats-ombres comptent bien en profiter pour rendre sa liberté au terrible Chat Noir et se venger des Hommes qui font tant souffrir la Terre par leur égoïsme et leur matérialisme. Dès lors, commence pour nos trois amis félins, secondés par Minjun, Nayeong et Sena (la petite autiste abritant la chatte-déesse de la Terre) une course contre la montre, une aventure des plus périlleuses, un parcours initiatique extraordinaire avec à la clef la sauvegarde du monde de la Lumière.

Les cinq tomes de "L'école des chats" déroulent les mythes et les légendes d'une Corée et d'un monde que l'on ne voudrait surtout pas oublier. Le Royaumes des Morts ouvrent ses portes dangereuses à Brin d'Osier et Minjun qui parcourent des terres désolées, guidés par des aides inattendus tels que le Chevalier Noir et l'Oiseau de Feu, tandis que dans le monde des vivants, les ordures ont un coup de folie et déambulent, anarchiquement, dans toute la ville: l'intensité dramatique atténuée par une dimension comique dont la gravité cachée délivre un message écologique et responsable.

Le lecteur est tenu en haleine par les rebondissements multiples, les moments de poésie, l'approche des légendes des cultures différentes possédant un tronc commun rappelant la grande force et l'immense fragilité de la Nature, par les péripéties amusantes, parfois drôlatiques et les illustrations magnifiant le texte.

J'ai aimé le message d'ouverture d'esprit, de tolérance et de respect envers la nature, mise à mal par les différentes activités humaines au cours des dernières décennies...il y a du Myazaki chez Kim Jin-Kyeong. Même si le dénouement est prévisible, comme dans tout conte initiatique, les personnages félins sont attachants et les enfants des faire-valoir de qualité (le monde de l'enfance est ouvert au merveilleux, à l'extraordinaire et à l'incroyable, ouverture disparue lorsque l'âge adulte donne une autre vision du monde).
Depuis le temps que je voulais lire ces aventures félines, je n'ai pas été déçue et ai vécu, le temps de la lecture, dans un monde où l'esprit des contes chuchotait mille et une histoires merveilleuses au creux de mon oreille. Un agréable retour aux sources du monde enfantin, là où tous les possibles peuvent devenir réels.

Romans traduits du coréen par Lim Yeong-Hee et Françoise Nagel.
Illustrations de Kim Jae-Hong
 
Les avis de Tiphanya    lecture sans frontières 

8 commentaires:

Flof13 a dit…

Ah, ça m'a l'air intéressant... Ma fille de 12 ans pourrait le lire, non ? Elle adore les chats, et les films de Miyazaki... noté !

Laure a dit…

ah je l'ai dans ma PAL mais je n'ai que le volume qui réunit les 3 premiers tomes, je ne savais pas qu'il y avait une suite ! je note alors !

Michel a dit…

J'ai décroché au tome 2, trop fantasque, trop irréaliste pour moi

Joelle a dit…

J'aime les chats mais cette histoire ne me tente pas plus que ça. Cela me parait trop "initiatique" pour moi !

Hilde a dit…

Je garde un bon souvenir du premier tome.

Vanessa a dit…

J'étais à des lieux de croire qu'il y avait du conte coréen dessous. Cela me donne encore plus envie de l'offrir et de le lire. Je ne sais pas je m'attendais à quelque chose de gentillet.

George a dit…

J'ai acheté les premières aventures, j'avais commencé à les lire à mes fils... il faudrait que je m'y remettes !

chiffonnette a dit…

Ca fait lontemps que les jolies couvertures de cette série m'attirent l'oeil... Mais une chose une autre... Bon, cette année sera la bonne!