dimanche 3 mai 2009

Y aurait-il une vie en dehors des livres?

Voici une lecture d'une grande fraîcheur! Une histoire où les pistes envoient une libraire par monts et par vaux, à la rencontre de gens improbables et inattendus et où la vie réelle se mêle avec bonheur à la vie rêvée.
Un homme et une femme se rencontrent quotidiennement , dans un café, autour d'un whisky et d'une cigarette. Ils ne se connaissent pas mais échangent avec passion leurs lectures et leur amour des livres. Puis, chacun retourne chez lui, solitaire, sans se retourner. Passent-ils à côté d'une belle rencontre? Ne voient-ils pas la possibilité de vivre un amour? A priori non, Corinne s'est séparé de son mari et vit de petites aventures sans incidence ni encombrement dans sa vie, Paul, quant à lui reste divinement mystérieux.
Un soir, Corinne attend vainement Paul. L'attente se reproduit chaque soir jusqu'à ce que Corinne décide de savoir ce qui a pu arriver à Paul pour qu'il disparaisse sans laisser de trace.
C'est ainsi qu'elle rencontre un improbable oncle qui n'a de russe que l'accent durement travaillé, un photographe de cadavres, incompris de ses contemporains et cruellement nombriliste, un pianiste de jazz au coeur de New York, Paul Auster et sa femme, une retraitée anglaise à l'excentrisme délicieux et un barman très discret. Pour quelqu'un qui ne vivait qu'à travers ses livres, Corinne, pour retrouver l'amour de sa vie, brave ses peurs et ses angoisses....Paul est une chance qu'elle a été idiote de laisser passer une fois, si elle le retrouve, elle lui dira son amour. Elle qui a cru reconnaître Paul parmi les "Visages de morts" exposés par le photographe Jasper Shifer, se dit que ne pas connaître la vérité serait rater une fois de plus sa vie "Elle avait compris que sa vie n'aurait jamais aucun sens si Paul restait mort." (p 23). Son enquête est son fil d'Ariane pour sortir du labyrinthe intérieur de ses lectures et son repli sur soi: lentement, elle renaît, doucement elle voit à nouveau le monde autour d'elle, tendrement son coeur se remet à battre à la chamade pour un homme qui lui file, consciencieusement, entre les doigts.
C'est avec un entrain sans pareil que le lecteur suit les pérégrinations de notre libraire devenue globe trotter, telle Indiana Jones à la recherche de son amour perdu. Entre la vie vécue par procuration et la vraie vie, les frontières deviennent de plus en plus distendues au profit de la réalité, des vraies rencontres ou des échanges à corps perdus.
"La libraire a aimé" ou quand la réalité rejoint la fiction et inversement: un petit bonheur vivifiant, une bulle dans laquelle on se prélasse le temps de la lecture, un moment ou des longs instants lorsque l'on ne veut pas arriver trop vite à la fin....la dégustation a du bon!



Merci pagesapages d'en avoir fait un livre voyageur!


Le blog de l'auteur ICI

10 commentaires:

keisha a dit…

Et on attend son prochain livre!!!

cathulu a dit…

Il y a dans ce livre une "petite musique" insaisissable, donc pas de billet pour ce livre chez moi :)

La Pyrénéenne a dit…

J' ai bien aimé aussi et j'ai hâte de lire son prochain ! Bon dimanche Katell ...

Karine :) a dit…

C'est un livre que j'ai bien l'intention de trouver en Europe, celui-là! Il me tente beaucoup!

Aifelle a dit…

J'ai hâte moi aussi de découvrir son prochain livre, celui-ci m'a vraiment mise en appétit, j'ai beaucoup aimé.

Jules a dit…

Connais pas! Je note!

pagesapages a dit…

Ah ! Je suis très contente de lire ton avis ! Et en plus tu as vu des choses que je n'avais pas remarqué... (c'que t'es forte ! :-)

Hambreellie a dit…

Il faut que je lise ce bouquin !!!

ficelle a dit…

Prévenue par M'dame pages à pages, je viens faire un petit merci pour ce billet au sujet de mon livre… Je vous tiendrai au courant de la sortie du prochain, comptez sur moi :-)

mammig a dit…

celui-ci aussi il a l'air chouette, chaque fois que je passe chez toi la liste de mes envies lectures s'allongent ms pasle tps à y consacrer ;-)