samedi 7 mars 2009

Poème du jour

Ce Printemps des Poètes est consacré au rire en poésie. Je ne peux résister à l'envie de vous faire partager un poème en prose de Joël Bastard, l'auteur invité cet après-midi par ma petite bibliothèque de St-Agathon (je rappelle, autour d'un thé et de gourmandises!). Il y a de l'haïku dans ces phrases-là!



L'homme de lettres regarde la lune en élaborant une phrase précieuse tandis que son grand-père à l'abri de la nuit flatule entièrement un repas de fèves blanches les deux mains posées sur le mur d'un poulailler.

Joël Bastard in Casaluna (Gallimard)

6 commentaires:

Aifelle a dit…

"avec thé et gourmandises" veinarde, il n'y a pas çà dans ma ville.

Gambadou a dit…

Intéressante cette rencontre avec un auteur de poème qui sort de l'ordinaire

rachel a dit…

oh tres en poesie en ce moment!!

cathulu a dit…

ça me tenterait bien, mais c'est un peu loin ...

Sibylline a dit…

Le grand-père devrait s'abstenir de manger des fèves, on dirait que cela ne lui réussit pas...
(vieille sagesse populaire)
;-)

Katell a dit…

@aifelle: c'est la première fois que l'association "Lire à St-Agathon" organise une telle animation. On a bénéficié d'un concours de circonstance intéressant: le poète invité est en résidence d'auteur à Guingamp et a rencontré la présidente de l'asso au collège où il animait des ateliers d'écriture!
L'après-midi a été réussie et l'auteur est un monsieur a-do-ra-ble et d'une drôlerie bienvenue!
@gambadou: je conseille vraiment la lecture de ses recueils de poèmes en prose. Il y inscrit un rythme de promenade, de balade dans la nature qui apaise et permet d'entrer dans un univers onirique et poétique où on aime se promener.
@rachel: oui, c'est la quinzaine de la poésie ;-) et puis j'aime ce domaine littéraire que l'on ne pratique plus guère au quotidien...hélas!
@cathulu: dommage ;-) mais c'est vrai que cela fait loin de chez toi!
@sibylline: hihihi, oui! J'adore ce poème en prose aux accents de haïku! Une vraie réussite, je trouve!