mercredi 25 juin 2008

1 mariage et une foule d'enterrements


Eric Poindron m'a fait parvenir le message suivant et c'est avec un immense plaisir doublé d'une révolte sans nom, que je m'acquitte de cette tâche.
Le Président de la République, entre son arrivée à L'Elysée et ses épousailles médiatiques n'a de cesse d'enterrer, sans beaucoup de classe, les 35h, les indemnités chômages, le droit de grève, l'école maternelle voire l'école publique tout court et maintenant "Le bateau-livre"! On nage en plein cauchemar....j'ai beau me pincer, la réalité est toujours là: la culture à la télé, la culture dans le quotidien est en passe d'être belle et bien enterrée!


"Dernières nouvelles de Frédéric Ferney...

Eric,Pour info : le communiqué de la SCAM (Société Civile des Auteurs Multimedia) envoyé tous azimuts (je ne leur avais rien demandé).Bises,Fred.*Voici comme convenu le communiqué envoyé hier à l'ensemble de la presse généraliste, TV, Radio (littérature, culture, médias).

Bien cordialement,

Cissé Tamoura*


Ainsi donc, au cœur de la tempête réformatrice qui tente d’engloutir l’audiovisuel public, France télévisions annonce la suppression du Bateau livre , l’émission littéraire de Frédéric Ferney. Après l’avoir programmé le dimanche mati, les dirigeants de France télévision ont beau jeu d’avancer l’argument d’une audience qualifiée de médiocre.Quand comprendra-t-on que les « quelques » centaines de milliers de téléspectateurs qui font le choix de l’intelligence et de la curiosité , sont la légitimité même de la télévision publique ?Comme l’avait d’ailleurs souligné le Président de la république dans sa lettre de mission à Christine Albanel : France télévisions doit affirmer son identité de service public à travers une offre culturelle plus dense, plus créative, plus audacieuse ; une offre qui marque une plus grande différence avec les chaînes privées ; une offre fondée sur des programmes populaires de qualité aux heures de grande écoute. »C’est pourquoi la SCAM, conforté par cette décision du Président de la République, approuve la démarche de Frédéric Ferney l’interpellant. Cette démarche vise, une nouvelle fois, à mettre les responsables politiques devant leurs contradictions au regard des enjeux culturels et à leur demander de respecter leur promesse. Comment d’un côté prôner la défense de la lecture et de l’autre fermer les espaces dédiées à la littérature sur un média de première importance pour sa diffusion La suppression du Bateau livre est le énième épisode des attaques contre la culture à la télévision et contre la littérature en particulier.

*N'hésitez pas, à votre tour, à relayer le message et l'information.

Très cordialement

Eric Poindron"

6 commentaires:

antigone a dit…

Je crois que rien ne sert de se pincer, malheureusement.

Eric poindron a dit…

Merci du relai aussi rapide, non d'un chat !

Et pour Antigone... Il faut toujours se pincer et encore plus : combattre !

Eric Poindron

Katell a dit…

@antigone: peut-être mais il ne faut pas baisser les bras ;-)
@éric: de rien...c'est normal et si je peux apporter ainsi ma petite pierre cela me fait plaisir!

Florinette a dit…

J'aime beaucoup cette émission et j'ai râlé quand j'ai vu qu'ils avaient modifié l'horaire m'obligeant à l'enregistrer alors qu'avant je la regardais en direct. D'apprendre cette nouvelle cela me désole vraiment !

Zorglub a dit…

moi aussi je diffuse la mauvaise nouvelle... RIP

Katell a dit…

@florinette: je suis également atterrée par la décadence de la télévision. C'est à frémir!
@zorglub: chouette, plus on est nombreux mieux c'est :-D