samedi 17 mai 2008

L'univers dans l'encre du thé


Voilà un livre que l'on feuillette avec plaisir puis qu'on lit avec gourmandise. Les textes de Gilles Brochard sont une fenêtre ouverte sur l'intériorité de les auteurs passés au crible de la passoire à thé.
A partir des écrits de ces derniers ou des entrevues qu'il a eues avec eux, Brochard emmène son lecteur dans la farandole des impressions vécues ou rêvées autour d'une tasse de thé en compagnie de femmes et d'hommes de plume. Derrière les personnages amateurs de thé se cache très souvent un auteur adepte de la petite feuille roulée et délicatement parfumée. Le thé et ses rituels sont les éléments essentiels pour créer un atmosphère, des ambiances au coeur des salons bourgeois ou huppés comme au coeur d'un café ou à l'entrée d'une grotte d'ermite.
"Le thé dans l'encrier" ravit l'amateur de thé, satisfait ses sens à la lecture des scènes où la boisson fétiche est à l'honneur: il peut entendre tinter les petites cuillers, musarder les conversations, et susurrer le liquide corsé ou doux, amer ou léger lorsqu'il est versé dans la tasse en porcelaine.
Le tout est superbement servi par les très belles aquarelles de Ruben Alterio, illustrant à merveille les textes enthousiastes voire enflammés de Brochard. Une seule ombre, gênante: l'orthographe fantaisiste de quelques mots ou les accents capricieux qui gâtent un peu la joie de la lecture. Mais ce désagrément n'empêche pas d'apprécier le regard porté sur l'oeuvre d'Anaïs Nin ou celui porté sur Balzac à la lumière de leur rapport au thé. Une bien jolie promenade aux côtés des plus grands écrivains, parfumée aux senteurs de thé.

Un extrait choisi qui pose d'emblée l'auteur de "Le thé dans l'encrier":

"Je passe aux aveux tout de suite: je suis un dingue de thé, un détraqué, qui du matin au soir, ne peut vivre sans une théière à portée de la main(...) A ceux qui pourraient mettre ma parole en doute, j'affirme que boire du thé, pour moi, n'est ni caprice, ni un snobisme mondain, ni une mauvaise habitude, ni une hérédité, ni une contagion, mais tout simplement un vice qui m'habite. je suis possédé par lui, il fait partie de mon corps; se scavités sont brunies de tannin. Un jour, peut-être, aurai-je besoin d'une sorte de décalaminage." (p 11 et 12).

Quelques jolies citations glanées au fil de "Le thé dans l'encrier":

Hari Prasad Shastri dans "Echos spirituels du Japon":
"La cérémonie du thé a une haute portée morale. Elle nous rappelle l'importance de la sérénité intérieure et l'inutilité de l'agitation, du bavardage bruyant et des gestes extravagants. Quel gaspillage de force dans de tels comportements! Quel mode de vie vulgaire!" (p 23 et 24)

"Vie du thé esprit du thé" de Soshitsu Sen :
"Servir un bol de thé conformément aux règles de l'étiquette, c'est réaliser une large synthèse culturelle aux idéaux élevés impliquant divers éléments relevant de la religion, de la morale, de l'esthétique, de la philosophie, de la discipline et des relations sociales." (p 26)

Comme l'a souligné Flo dans son billet, "Le thé dans l'encrier" n'est plus disponible hormis d'occasion chez des bouquinistes. Dommage car ce livre est une mine de menus faits et de citations autour du thé.

Les avis de Flo et Moustafette

14 commentaires:

Tania a dit…

Ce joli titre et ce billet me mettent déjà l'eau à la bouche quand je lis que le livre est indisponible, dommage.
Du même auteur, on peut lire "A l'heure du thé. Guide des comptoirs et salons de thé de France, Suisse, Belgique et Québec" (l'Archipel). Mon exemplaire date de 2002 et j'y ai fait de nombreuses pauses thé amusantes, souvent par l'imagination, parfois par la pratique à Bruxelles.

bellesahi a dit…

Il est magnifique ce livre. Il n'a jamais croisé ma route. ça donne envie de le feuilleter !

rennette a dit…

ca fait vraiment envie !!
dommage que les éditeurs n'utilisent plus systématiquement de correcteurs et sortent de jolis livres pleins de coquilles !
perso ca me met en rage !!

moustafette a dit…

Ah, je ne me lasse pas de ces aquarelles et de leur couleur ambrée.

cathulu a dit…

Ah oui, ça fait envie ! Quand on voit les imbécillités qui sont éditées...

Katell a dit…

@tania: je note "A l'heure du thé" que je n'ai pas encore dans ma bibliothèque! De belles promenades réelles ou virtuelles en perspective :-)
@bellesahi: oui, il est très beau et les aquarelles superbes!
@rennette: c'est ce qui m'a chagrinée: ces coquilles malvenues! J'ai réussi à passer au-dessus de ce désagrément grâce aux rêveries de Brochard et les aquarelles D'Alterio!
@moustafette: comme je te comprends :-D Un vrai régal pour les yeux!

Gambadou a dit…

Je l'ai déjà noté, il me tente beaucoup moi qui aime le thé

Vanessa a dit…

Cela me donne encore plus envie de reprendre ma lecture... et de renvoyer ce livre chez sa propriétaire Flo! Malheureusement... j'ai tout de même trouvé un livre chez les bouquinistes avec des illustrations de Ruben ALTERIO (au moins cela de conservé!)

Turquoise a dit…

Sur le site d'Amazon, ce titre va être bientôt disponible à nouveau et on peut d'ores et dejà le réserver. J'y vais de ce pas ! Bon lundi, Katell ! A bientôt.

Lou a dit…

Les illustrations de ton article sont superbes ! Effectivement, il est dommage que le livre soit indisponible :(

Florinette a dit…

C'est vraiment dommage, car en plus les illustrations et la couverture sont vraiment très belles !!

yueyin a dit…

Quel dommage qu'il soit épuisé ce livre mais le commentaire de Turquoise vient de me rendre espoir ;-)

Anjelica a dit…

Bien tentant pour les amoureux du thé :)

Vanessa a dit…

J'ai été un peu plus sur ma réserve...