mercredi 23 avril 2008

Destins croisés


Encore un auteur dont j'avais beaucoup entendu parler en bien et que je n'avais jamais eu l'occasion de lire.


Quatrième de couverture:
"Deux avions se croisent en plein ciel quelque part au-dessus du pôle Nord : l'un transporte un professeur américain brillant, spécialiste de Jane Austen, qui arrive d'une grande université de la côte Pacifique, l'autre un professeur anglais un peu médiocre qui vient d'une université des Midlands et n'a d'autre titre de gloire que de savoir concocter des épreuves d'examen. Ils ont décidé d'échanger leur poste pour une durée de six mois."

A partir de cette situation, somme toute banale, de l'échange de poste entre deux professeurs d'université, David Lodge écrit un roman aussi drôle que grave, utilisant plusieurs styles d'écriture au fil du récit.
Philip Swallow est professeur dans une université anglaise, un peu terne presque inodore et sans saveur. Il mène sa vie sans faire de bruit, au rythme des naissances et des dépenses parcimonieuses du ménage, au fil des années universitaires qui ne lui offrent guère d'avancement. Il a peu publier, il n'est pas célèbre, il n'est pas parmi les professeurs les plus populaires et pourtant, ce sera lui qui participera à l'échange de poste.
Morris Zapp enseigne dans une belle et célèbre université américaine, sous un climat idéal où la grisaille n'est qu'anecdotique et vit dans une maison de rêve. Il a publié moult articles et livres et c'est un spécialiste de Jane Austen...normalement il a tout pour plaire et pourtant le personnage n'est pas vraiment agréable ni charmant: il est imbu de sa personne, arrogant et sûr de lui-même à l'excès, parfois condescendant avec ses collègues et ses potentiels adversaires, il est l'exemple parfait de l'Américain satisfait de lui et se rengorgeant de sa réussite. Normalement, il n'était pas prévu au programme d'échange de poste mais comme il est en délicatesse sentimentale avec son épouse il sollicite un éloignement afin de tenter de sauver son couple.
Voilà donc nos deux professeurs dans les airs, au-dessus de l'Atlantique, laissant leur quotidien et abordant avec curiosité leur prochaine vie. Dans l'avion, chacun fera une rencontre importante: Philip rencontre un jeune trublion, Boon, qui de fil en aiguille en fera une figure de proue du mouvement contestataire étudiant; Morris rencontre une jeune femme qui se rend en Angleterre pour avorter et qu'il tente de dissuader.
Autant Philip Swallow s'adapte à ses nouvelles conditions de vie malgré la révolution sexuelle et politique qui secoue l'Amérique qui commence à s'enliser au Vietnam, autant Morris Zapp est confronté à un véritable choc culturel et thermique! La grisaille et l'humidité hivernales ont raison de son moral d'autant que ses collègues anglais semblent ne pas le remarquer. Peu à peu, Philip comme Morris prennent leurs marques, se retrouvent mêlés à d'extraordinaires péripéties et sont amenés à avoir des affinités dans la vie de l'autre.
Armé d'un humour tant subtil que parfois grossier (de temsp à autre le trait est un peu forcé), David Lodge offre au lecteur deux vies qui se superposent dans une narration des plus variées: en effet, on passe du roman classique aux longues descriptions et mises en situation dignes de Balzac, au roman épistolaire savoureux puis aux coupures de presse ou au synopsis cinématographique! Les multiples effets narratifs donnent un rythme endiablé au roman et une saveur particulière à l'humour des personnages hauts en couleur qui voient s'épanouir en eux des facettes inconnues de leur personnalité!
"Changement de décor" est un roman sur les destins et les routes qui se croisent, s'emmêlent alors que rien ne les y préparaient. L'ironie de la vie et de l'Histoire apportent des changements inattendus dans le quotidien et l'intimité des personnages: le coup de pouce du hasard provoque des choix et des bifurcations plus insolites les uns que les autres, les transparents deviennent visibles et égéries d'une cause, les beaux parleurs sont contraints à devenir plus humbles et les timides prennent de l'assurance (notamment les épouses qui s'offrent une liberté inespérée grâce aux MLF!). Le cadre de vie, des circonstances et des situations particulières peuvent-ils influer sur une destinée? Philip, Morris, Hilary et Désirée offrent cette probabilité.
Un roman amusant, drôle, fourmillant de personnages plus excentriques les uns que les autres et de situations plus cocasses les unes que les autres...un bon moment de lecture où le rire est toujours présent.

Roman traduit de l'anglais (GB) par Maurice et Yvonne Couturier



19 commentaires:

Karine a dit…

Je ne connais pas l'auteur et je ne crois pas en avoir déjà entendu parler mais l'idée me plait. Et en plus, j'aime bien les romans épistolaires!

cathulu a dit…

Un bon roman mais finalement cet auteur ressasse toujours les mêmes thèmes...

elfe a dit…

Toujours pas lu cet auteur, ce titre me tente bien!!

Malice a dit…

Un livre génial ! Lu il y a longtemps mais que de plaisir ! et tu me donnes très envie de le relire ;-)))

cathe a dit…

Pareil que Cathulu. J'ai lu à peu près tous ses livres au fur et à mesure des parutions, c'est sympathique mais un peu toujours la même chose ;-)

Cécile a dit…

Ta critique donne vraiment envie de lire ce livre. Je rajoute à ma liste.

canthilde a dit…

Je n'ai jamais aimé l'univers et le ton de David Lodge. Pour des histoires d'universitaires déboussolés, je préfère Allison Lurie (notamment Liaisons étrangères, qui porte un peu sur le même thème).

choupynette a dit…

Décidément Lodge est un auteur qui gagne à être connu....et pour ma part, je n'ai pas encore eu l'occasion de le faire!

sarah a dit…

voilà un livre lu il y a quelques années qui m'a laissé un très bon souvenir. Je me souviens d'avoir surtout bien rigolé!

Claire jane a dit…

ça me tente : et hop, noté dans mon petit carnet !

moustafette a dit…

C'est le seul que j'ai lu de cet auteur. J'avais aimé mais pas au point de découvrir le reste de son oeuvre.

Katell a dit…

@karine: une partie du roman est épistolaire mais l'ensemble est très plaisant et amusant.
@cathulu: comme c'est le premier roman de Lodge à me passer entre les mains, j'ai découvert et apprécié le thème abordé et l'écriture.
@elfe: un roman très agréable et sympathique!
@malice: je suis heureuse d'avoir ravivé les souvenirs d'une lecture enthousiaste :-D
@cathe: comme je découvre, je n'ai pu qu'apprécier le thème abordé et le style ;-)
@cécile: bonne et agréable furure lecture alors ;-)
@canthilde: c'est un point de vue ;-) J'aime beaucoup Allison Lurie et j'ai adoré "Liaisons étrangères" à l'humour so british. Cela ne m'a pas empêché d'apprécier Lodge.
@choupynette: si un jour tu tombes en panne d'idées de lecture, tu pourras te lancer à le lire ;-) C'est un auteur très agréable à lire!
@sarah: j'ai souvent ri en lisant les mésaventures de nos deux professeurs d'université. Ce sera un agréable souvenir de lecture pour moi aussi!
@claire-jane: tu ne t'ennuieras pas du tout ;-)

Katell a dit…

@moustafette: ;-) Je compte bien en relire quelques autres à l'occasion...ma mère possède quelques romans de Lodge.

Argantel a dit…

C'est le livre de Lodge qui m'a le plus fait rire !
Du même auteur, dans le style Humour grinçant et délirant, "Un tout petit monde" présente de façon amusante le milieu universitaire :-)

yueyin a dit…

J'ai préféré un tout petit monde qui reprend les même personnages (entre autre) quelques 15 ans plus tard (je ne sais plus exactement le délai) - en fait j'ai me beaucoup Loge et je me suis rendu compte que je l'aie de plus en plus avec les années, je veux dire que je trouve ces romans de mieux en mieux (j'ai arrêté d'essayer de remonter dans sa biblio car il est trop inscrit dans son époque et j'ai du mal à le suivre, mais ses derniers romans sont des pépites, en particuliers "pensées secrètes" mon préférés :-))

Georges F. a dit…

C'est un excellent billet, même pour ceux qui ont déjà lu ce roman. Certes, dans les romans de David Lodge, ce sont toujours les mêmes personnages, et presque la même intrigue. Disons les mêmes ressorts. Mais je m'y plonge chaque fois avec une sorte de plaisir résigné. Celui dont vous parlez est un de ses meilleurs. Il permet en tout cas de bien comprendre l'ensemble de son oeuvre. Si on n'aime "Changement de décor", il vaut mieux bifurquer sur un autre auteur.

Joelle a dit…

J'aime beaucoup cet auteur mais je n'ai pas encore lu ce titre (qui est dans ma LAL). J'ai d'autres titres de lui qui m'attendent dans ma PAL d'abord :)

Heri a dit…

Je trouve l'idée de départ intéressante. Je ne connais pas du tout cet auteur. Je le note sur ma LAL donc :-) Merci !

Roudoudou a dit…

Ahhh ! Lodge ! J'adore cet auteur ! j'ai quasi tout lu de lui et mon préféré est "Un tout petit monde" ! Son humour, sa façon de nous parler du monde universitaire ! Un vrai plaisir ! Cependant, il faut éviter de tout lire à la suite, ça lasse. Comme le dit Cathulu, ce sont toujours les mêmes thèmes qui reviennent, la littérature, le monde universitaire etc. mais on passe quand même un très très bon moment !