mardi 23 octobre 2007

Voyage au pays bigouden

Souvenir de lecture (c'est finalement bien d'avoir posté quelques avis de lecture chez Zazieweb ;-D )....avant le Festival du Livre de Bretagne qui aura lieu à Carhaix le week-end prochain.

Voilà un livre truculent pour ceux qui aiment les témoignages de vie traditionnelle. Pierre Jakez Helias, chantre de la Bretagne, décrit avec humour et bonheur la vie quotidienne dans une bourgade bigoudène au début du siècle. Une photographie où la tendresse du regard atteint le lecteur lorsqu'il suit l'évolution du petit Pierre Jakez sous l'aile de son grand-père ("Papgoz" comme on dit chez nous), figure emblématique de la famille. On est là avec lui lorsqu'il décrit, si bien, les années d'école, la lutte entre l'école laïque et celle du recteur (curé breton), mais cette lutte est pleine de bonhomie et fait partie du paysage breton (même encore de nos jours... si, si). Les descriptions des pardons sont criantes de vérité, idem pour celles des intérieurs bretons : le sol en terre battue (la scène de la mise en place du sol de terre battue est excellente). Il y en a des multitudes de ces petites scènes de la vie rurale et en filigrane l'évolution vers la modernité (où perce un accent de regret). Le dernier passage sur l'émergence du mouvement breton qui se bat pour réhabiliter l'apprentissage de la langue à l'école est très critique justement et met le doigt sur ce qui arrive de nos jours... une tendance au repli sur ses certitudes de quelques mouvements bretonnants. Une lecture très agréable, très fluide une fois que l'on a pris le rythme de lecture, que l'on s'est habitué à la respiration de l'écriture d'Hélias. Un très beau témoignage d'une civilisation qui peu à peu se fond dans l'ère moderne sans pour autant renier ses traditions fondatrices. Un beau voyage au coeur d'une Bretagne vraie , attachante et si belle (mais là je ne suis plus vraiment objective... oups) !!! A lire avant un séjour au pays Bigouden !!!

Je n'ai pas pu trouver d'extraits du film de Claude Chabrol avec en vedette Jacques Dufilho mais j'ai déniché deux photos extraites du film:


6 commentaires:

sylire a dit…

Je l'ai lu il y a très longtemps. La terre battue dans les habitations, je l'ai connue chez mon arrière grand-mère !

Malice a dit…

J'ai vu le film il y a longtemps je m'en souviens plus trop.

Eireann yvon a dit…

Bonjour.
La terre battue je me rappelle aussi mais il y a longtemps!!!
Quant au film c'est plutôt anecdotique, très loin du témoignage du livre.
Yvon.

Katell a dit…

@sylire: lorsque mes parents ont acheté une longère à rénover, les pièces étaient en terre battue!
@malice: je n'ai pas vu le film, seulement des extraits.
@yvon: je ne peux rien en dire car je ne l'ai jamais vu...seulement glané quelques scènes parci parlà ;-)

yueyin a dit…

Un témoignage bien tentant je dois dire ;-)

Gachucha a dit…

Comme Sylire je l'ai lu il y a longtemps, mais je n'ai pas vu le film. Au passage la collection Terre humaine était une mine !