jeudi 6 décembre 2007

Harry Potter: chapitre 6!

Je viens de refermer l'avant dernier tome des aventures palpitantes du jeune sorcier Harry Potter! Que dire sinon que la magie opère toujours autant, que dès les premières phrases le lecteur est embarqué dans de folles aventures au rythme effréné entre un directeur de Poudlard en guerre permanente contre les forces du mal, des professeurs aux côtés obscures, des amis fidèles, des inimitiés qui se confirment et une colère qui monte, monte et monte encore!
Harry vient de perdre son parrain, Sirius Black, et se retrouve héritier de ce dernier. Son seul rempart affectif est Dumbledore, Hermione, Ron et sa famille. L'année scolaire commence, le cours de potion aussi. Comme Harry était persuadé ne pas avoir un résultat satisfaisant en BUSE pour continuer le cours de potion, il n'a pas acheté le manuel scolaire ad hoc, aussi son professeur, Monsieur Slughorn, lui prête-t-il un vieil exemplaire. Or, cet exemplaire n'est pas banal: il contient des annotations, des formules de potions ou de sorts, de multiples pense-bêtes, coups de pouce dont Harry, peu à peu ne peut se passer. C'est ainsi qu'il obtient, pour avoir réussi, grâce au fameux manuel, sa potion un flacon de Felix Felicis contenant une dose pour douze heures de chance! Mais à qui a appartenu le "Manuel avancé de préparation des potions"? A un mystérieux Prince de Sang-Mêlé!
Bien entendu, ce flacon aura son utilité au cours de l'épisode! Bien entendu, Le Prince de Sang-Mêlé sera un des sujets principaux des conversations des trois amis. Bien entendu, qui dit sang mêlé dit éternelles diatribes à l'encontre des sorciers issus de familles Moldus....et c'est alors que l'on apprend que les plus virulents puristes sont les plus honteux de leurs origines!
Au cours de l'épisode, le lecteur en apprendra plus sur les origines de Serpentard et de Lord Voldemort (notamment son enfance et sa jeunesse qui révèlent une personnalité très sombre et diabolique!) et sur l'existence de curieuses "choses" appartenant à la magie noire: l'existence des Horcruxes. Lord Voldemort en a créé sept pour y enfermer les sept parties de son âme et les a dissimulées aux yeux du monde afin de reprendre forme humaine, d'acceder à l'immortalité et au pouvoir absolu!
L'étau se resserre autour de l'Ordre du Phénix: les Mangemorts deviennent de plus en plus puissants (les gardiens d'Azkaban se sont ralliés à Voldemort), Malefoy semble être investi d'une mission très importante, Rogue est plus obscur et inquiétant que jamais, la peur étreint le monde des sorciers.
Et l'amour dans tout cela? Harry et ses amis sont adolescents et éprouvent des sentiments plus sérieux que l'amitié. Peu à peu, nos héros s'éveillent au sentiment amoureux: Hermione est-elle amoureuse de Ron, Ron est-il amoureux d'Hermione, Harry éprouve-t-il de doux sentiments pour Hermione ou pour une autre jeune fille, Cho, Ginny? Fleur épousera-t-elle Bill malgré le terrible accident dont il a été victime? Tonks, une cousine de Sirius Black, parviendra-t-elle à faire accepter à Lupin son amour? Vous le saurez en dévorant ce sixième opus des aventures de notre sorcier favori!
Un épisode trépidant, à l'écriture fluide, rythmée et maîtrisée...du véritable art! Tout est cohérent, tout s'enchaîne naturellement et les personnages très convaincants: J.K Rowling a su les accompagner dans leur évolution, dans leur développement, dans leur maturation. Certes, l'âge des insouciances est bien révolu, la période plus sombre de l'adolescence et du monde adulte pointe son nez, le climat devient grave et l'inquiétude gagne du terrain: les petits bonheurs illuminent les moments de grand désespoir, les serments échangés insufflent l'énergie pour continuer la lutte sans merci contre Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom (cette formulation me plaît au plus haut point!). Quelle pourrait être l'arme la plus efficace contre le Mal Absolu? Peut-être l'amour, la capacité à aimer autrui....
Tout est en place pour le dénouement final et le lecteur, en haleine, se surprend à constater combien est subtil et complexe l'univers créé par Rowling!
L'avis de Bladelor
Roman traduit de l'anglais (GB) par Jean-François Ménard

16 commentaires:

Gambadou a dit…

Moi j'ai fini le 7 récemment, toujours aussi palpitant

Goelen (http://delivresenlivres.canalblog.fr) a dit…

tu as raison, le sixième met bien en place le septième et on mesure à peine toute la complexité de cet univers si bien créé...Et le 7!!

bladelor a dit…

Je partage entièrement ton avis, j'ai adoré la saga Potter, j'ai achevé le 7ème et dernier tome hier et j'ai bien du mal à revenir sur terre, à me détacher de cet univers !!
Si je peux me permettre, deux erreurs se sont glissées dans ton article : c'est Nymphadora Tonks et non pas Luna Lovegood qui est amoureuse de Lupin, et Rowling s'écrit avec un o !
Je te souhaite autant de plaisir que j'en eu dans la lecture du dernier HP.

Katell a dit…

@bladelor: merci de me signaler les erreurs de mon commentaire :-) je les rectifie immédiatement!

Katell a dit…

@gambadou: ma collègue me prêtera son exemplaire "Les reliques de la mort" à la rentrée :-) Je note que je serai certainement emportée par cette ultime aventure palpitante
;-)
@goelen: ouh làlàlà, j'ai comme une certaine hâte à me plonger dans le 7!!

Malorie a dit…

C'est vrai que le 6e tome pose les bases du 7e...

Je suis imaptiente de pouvoir lire ce dernier tome.

maijo a dit…

J'ai fini le septième il y a déjà quelques semaines, et je confirme, la magie opère toujours. D'autant que tu 'récapitules' la moindre petite bribe d'indice, posé dès le premier tome, et je trouve qu'en cela, Rowling est très forte. Tout se tient avec une grande cohérence, et c'est palpitant, pour notre plus grand plaisir.
Alors bonne lecture du 7.

Katell a dit…

@malorie: je ne te le fais pas dire ;-) Je suis très imaptiente aussi.
@maijo: tu me tortures là ;-) Je sens que je me régalerai lors de cette lecture!

Gawou la libraire! a dit…

Tu ne connais pas encore le 7??!! J'ai envie de te dire : quelle chance, il ne te reste qu'à le savourer...

Bonne lecture!

Joelle a dit…

Difficile de ne pas se laisser emporter par cette saga ! J'ai adoré et je suis sûre que j'apprécierai encore plus une lecture enchaînée de tous les tomes pour mieux remarquer la construction complexe de l'histoire !

canthilde a dit…

Ce que j'ai apprécié, c'est l'esprit plus sombre et l'analyse intelligente de l'intolérance, de la méchanceté. C'est tout sauf simpliste ! L'histoire accélère à la fin et on se rend compte que dans l'idéal, il faut lire les sept tomes à la suite.

Katell a dit…

@gawou: ;-D
@joelle: lorsque j'aurai les 3 derniers tomes en poche, je relirai toute la série avec plaisir :-D
@canthilde: tu as entièrement raison: les aventures d'Harry Potter sont tout sauf idiotes et basiques! Beaucoup de subtilité, richesses des personnages, et excellente construction!! Un très très grand cycle!!!

Katell a dit…

héhéhéhé, finalement, pendant les vacances je vais pouvoir lire l'ultime volet des aventures d'Harry Potter: le fils d'une amie nous a prêter "Les reliques de la mort" :-D Youpiiiiii!

Karine (http://moncoinlecture.over-blog.com/) a dit…

Je crois que ce livre est - avec le premier - mon préféré de toute la série. Je l'ai simplement adoré et en effet, il jette toutes les bases du dernier tome! J'ai hâte de voir ce que tu vas penser du 7e!!!

PS: je vole l'idée de Goelen pour l'adresse de mon blog entre parenthèses... comme mon pseudo n'est pas vraiment original... ça aide!!)

Katell a dit…

@karine: je me lance dans la lecture pendant les vacances de Noël! Chronique en janvier donc ;-)

Allie a dit…

Je n'ai pas lu ton commentaire jusqu'au bout au cas où, car je ne l'ai pas encore lu celui-là... alors dans le temps des fêtes je me ferai des vacances "Harry potter" :)