jeudi 29 mars 2007

La cérémonie du thé


Je suis une buveuse de thé et j'aime tout ce qui se rapporte à mon breuvage préféré. Et voilà que je tombe sur ce petit livre, agréable à l'oeil et au toucher: "Poèmes du thé".


Présentation de l'éditeur:

"A travers le rituel sobre de la cérémonie du thé, se transmet depuis plus de six cents ans au Japon, un véritable art de vivre où le partage du breuvage, fait selon des règles très élaborées, est avant tout un moment de communion, comparable avecl'eucharistie chrétienne dont l'apparition, en Extrême-Orient, est étrangement concomitante avec la formalisation de cette cérémonie. Rituel de vie, rituel de mort, en interaction profonde avec le zen et le taoïsme, l'art du thé développe une esthétique dans laquelle toutes les autres disciplines ont un rôle à jouer - arrangement floral, peinture, architecture, calligraphie, et bien sûr, poésie, art majeur pour les Japonais. Les poèmes présentés ici, écrits par Sen no Rikyu, l'un des plus grands maîtres du thé, déclinent l'essentiel de cet art, mettant ainsi, comme c'est souvent le cas dans l'Empire du Soleil Levant, la poésie au service de la pédagogie."


Ce recueil est illustré par les calligraphies, superbes, de Keiko Yokoyama. Les textes sont extraits des "Cent poèmes" de Sen no Rikyu, un des plus grands maîtres du thé, et déclinent l'essentiel de cet art qu'est la cérémonie du thé.

Les poèmes sont des tanka (rythme fixe de 31 syllabes découpées en formules alternant 5/7/5 et 7/7 syllabes)...une écriture très classique.

Chaque poème met en scène un aspect de la cérémonie du thé, il est en japonais, puis en phonétique et enfin traduit en français. Ce qui permet non seulement d'apprécier l'esthétique, à nos yeux d'occidentaux, de l'écriture japonaise, mais aussi d'essayer de prononcer les mots deu poème.

Le lecteur trouve une note en bas de page lorsqu'un aspect particulier de la cérémonie doit être explicité.

"Comme on apprend à ajouter spontanément un habit/C'est en faisant fréquemment le thé que vous saurez le faire." Sen no Rikyu

Le lecteur y trouve tout ce qui fait la délicatesse et la finesse de la culture spirituelle japonaise...c'est une promenade délicieusement parfumée qui lui est proposée ici.

Les ustensiles deviennent poétiques, les gestes sont sublimés et justement pesés. Une harmonie se dégage de la lecture et apaise l'esprit du lecteur....telle une parenthèse temporelle.

7 commentaires:

Holly Golightly a dit…

Moi, je suis plutôt chinoise, mais cela revient au même. C'est un moment de communion.

Turquoise a dit…

Et voilà ! C'est un thé pour moi ! Même si c'est le five o'clock tea britannique qui me ravit le plus, la poésie du thé japonais est bien attirante !

Gambadou a dit…

Moi aussi j'aime beaucoup ce breuvage, et le voir sublimé m'attire.

Katell Bouali a dit…

Vous comprenez donc pourquoi je n'ai pu résister à cette belle tentation ;-)

Anne a dit…

J'adore le thé et j'en quelques litres par jour...mais sans cérémonie, vite fait sur le coin de mon bureau! Je le regrette...

Vanessa a dit…

Une belle proposition de parenthèse...je crois effectivement que tout devient poésie avec ces japonais.

Flo a dit…

J'avais beaucoup aimé ce recueil qui m'avait été recommandé par Beautymist.