mardi 4 mars 2008

Poésie africaine



A chaque jour son poème. Aujourd'hui, l'Afrique grâce au superbe poème de Léopold Ségar Senghor "Femme noire"


Femme noire


Femme nue, femme noire
Vêtue de ta couleur qui est vie, de ta forme qui est beauté !
J'ai grandi à ton ombre, la douceur de tes mains bandait mes yeux.
Et voilà qu'au cœur de l'Été et de Midi, je te découvre,
Terre promise, du haut d'un haut col calciné
Et ta beauté me foudroie en plein cœur, comme l'éclair d'un aigle.


Femme nue, femme obscure
Fruit mûr à la chair ferme, sombres extases du vin noir, bouche qui fait lyrique ma bouche
Savane aux horizons purs, savane qui frémis aux caresses ferventes du Vent d'Est
Tamtam sculpté, tamtam tendu qui gronde sous les doigts du vainqueur
Ta voix grave de contralto est le chant spirituel de l'Aimée.


Femme nue, femme obscure
Huile que ne ride nul souffle, huile calme aux flancs de l'athlète, aux flancs des princes du Mali
Gazelle aux attaches célestes, les perles sont étoiles sur la nuit de ta peau
Délices des jeux de l'esprit, les reflets de l'or rouge sur ta peau qui se moire
À l'ombre de ta chevelure, s'éclaire mon angoisse aux soleils prochains de tes yeux.


Femme nue, femme noire
Je chante ta beauté qui passe, forme que je fixe dans l'Éternel
Avant que le Destin jaloux ne te réduise en cendres pour nourrir les racines de la vie.


Léopold Ségar Senghor

(1906 - 2001)


Membre de l'Académie Française

Ancien Président de la République du Sénégal

"Portrait d'une femme noire" Benoist (1800 - Musée du Louvre - )

10 commentaires:

Choupynette a dit…

Jeme souviens que cet auteur est à mon programme en terminale... il ne m'avait aps particulièrement inspirée! mais ce poème est très beau

Vanessa a dit…

Superbe poème: la peau noire ébène, brillante et non luisante, la fermeté des chairs...quelle magnifique femme noire!

Flo a dit…

Je connais sa poésie très très mal et je l'ai d'ores et déjà inscrit dans mes envies de découverte pour le swap :)

Katell a dit…

@choupynette: longtemps je suis passée à côté de cet auteur...maintenant j'aime lire de temps en temps un de ses poèmes!
@vanessa: n'est-ce pas! Une sublime description et un chant magnifique!
@flo: ;-) tu as bien raison!

rachel a dit…

hummm lala je suis dans ma periode africaine...(je lis ba) un vrai regal...c tres touchant

bladelor a dit…

Je ne connais pas non plus la poésie de Senghor, celle-ci est superbe, et la peintur eque tu as choisi pour l'illustrer également.

Katell a dit…

@rachel: de Ba j'ai lu, il y a longtemps "L'étrange destin de Wangrin" une très belle découverte!
@bladelor: j'ai lu quelques poèmes de senghor au cours de mes études universitaires mais c'est maintenant que j'apprécie la densité et la beauté de ses textes ;-)
Le tableau m'a tout de suite parlé et il m'a semblé logique de le mettre en illustration du poème :-)

rachel a dit…

oui dans lelivre que je lis (sa vie a vrai dire.."l enfant peul" et "oui, mon commandant")...il n arrete pas d en parler de ce livre....hummm il me tente didonc

Katell a dit…

@rachel: il est vraiment à découvrir "L'étrange destin de Wangrin"!

bladelor a dit…

J'ai pensé à toi le week end dernier puisque j'ai vu le tableau de la femme noire au musée du Louvre. Il est très beau !