vendredi 20 avril 2007

Ave Caesar, morituri te saluant !


Pour les nostalgiques des versions latines et des cours de latin du lycée, ce livre est pour vous !! Un moment de pur bonheur qui rappelle le bon veiux temps des versions latines. Et puis... on comprend pourquoi certains passages étaient un peu censurés au lycée : pas très moraux les empereurs et très sanguinaires !!!Une belle galerie de portraits qui se disputent les pires atrocités. D'entrée, Suétone nous met en présence de Jules César, moment très fort. Autre moment important : Néron, le fou furieux incendiaire. Puis on remarque Domitien (qui est "gratiné" lui aussi), Tibère, Caligula (qui fait frémir). Auguste et Titus font quasiment figures d'anges auprès de ces grands malades qui ont gouverné le monde antique.La vie quotidienne des affaires politiques est très bien décrite et on imagine sans peine l'ambiance tumultueuse qui pouvait règner à la Curie (le Sénat) et sur le Forum. Remarquez, ce n'est pas trop différent de nos jours, les ambiances endiablées à l'Assemblée Nationale. Nos députés n'ont rien inventé !!! Ce qui fait frémir, c'est le prix de la vie humaine qui n'est pas le même qu'à notre époque : on tue pour un rien des gêneurs alors ne parlons pas de la vie des esclaves !!! La place de la femme est abordée en filigrane, lors des litanies de répudiations et divorces en chaîne des empereurs qui n'hésitent pas à épouser soeurs, nièces ou femmes de sénateurs. Suétone commence toujours ses portraits par le bon visage du règne puis au fil des paragraphes, révèle les véritables natures de ces derniers.De plus, une fois pris le rythme de l'écriture, la lecture est aisée, fluide. Les notes ne sont pas pesantes et permettent de situer événements et personnages.Un voyage dans le temps agréable et instructif.... encore plus parlant quand on a déambulé dans le Forum de Rome !!!

2 commentaires:

Sandrine a dit…

Je n'ai pas fait latin au Lycee mais Histoire a la fac, je regrette de ne pas avoir eu le courage de lire des auteurs antiques jusqu'ici, j'avais bien essaye Tite Live ou Herodote mais en vain.

J'aime la periode et j'ai deambule avec fascination dans le Forum romain :). Il est peut-etre temps de m'y remettre. D'apres ton billet Suetone semble un bon choix, je note.

Pour l'instant vu le contexte electoral je me suis decidee a lire La Republique de Platon. Apres dimanche esperons que les empereurs ne soient pas plus d'actualite !

Katell Bouali a dit…

Ce recueil de textes est succulent. D'autant plus appréciable quand on sait qu'il était, à l'époque, de bon ton, pour tout empereur romain digne de ce nom, de ternir l'image de ses prédecesseurs afin de glorifier la sienne! Que vaut alors le témoignage, de commande, de notre cher Suétone? Un agréable moment de lecture et des heures difficiles (mais rigolotes comparé à Ciceron!) de traductions latines!!