mardi 1 mai 2007

Portrait


"La vie de bureau" de Jean-Michel Delacomptée est une vraie jubilation et les extraits nombreux à être cités. Il y a en un particulièrement savoureux:


"Un homme sans cesse sur ses gardes, qui sacquait la moindre contestation, n'existait que par les conflits, que tout indisposait, même les éloges qu'on lui décernait, et dont l'obsession du pouvoir s'affichait dans les narines pincées, les épaules étroites qu'il secouait comme des plumes, la rigidité de la nuque censée compenser la taille médiocre, dans cette façon de se cambrer en recoiffant sa mèche, dans les hurlements agrémentés d'injures qu'il poussait à travers les couloirs, dans sa politesse gominée envers les puissants, dans les exposés farcis d'exemples à sa gloire dont il accablait les experts lors de réunions qu'il plaçait à des horaires invraisemblables, dans cette morgue enfin qu'aucune rebuffade n'avait entamée et qui, pour peu qu'on s'oppose, lui pétrifiait la face comme un masque en plomb." J-M Delacomptée in "La vie de bureau" p 229
NB: Toute ressemblance avec une personne connue serait fortuite et involontaire ;-)

2 commentaires:

cathulu a dit…

Franchement, je ne vois vraiment pas ! :)

Katell Bouali a dit…

@cathulu: lol, j'en ai mal aux côtes :-D