jeudi 8 février 2007

Lendemains de guerre


Une enquête policière qui va plonger dans le monde peu avouable de certains politiques au lendemain de la deuxième guerre mondiale, dans un pays de l'est.
Manipulations, chantages, réécriture de l'histoire, soif de justice et romance entraînent le lecteur dons le monde glauque de la dénazification et le début de la guerre froide.
Monde où on s'aperçoit que malgré la Révolution, la société a toujours ses bourgeois et ses nantis, ses pestiférés et ses petites mains.
Monde où la police politique a des dossiers sur tout le monde et où les puissants exercent leurs prérogatives pour faire taire les gêneurs.
Monde où une ancienne taupe nazie accède aux responsabilités politiques, où un ancien nazi devient tueur à gages.
Le début du roman est très lent, un peu lassant : la mise en situation est longue mais finalement nécessaire pour saisir l'ampleur de la psychose ambiante (peur de l'espion, de la délation) qui fausse les rapports humains.
Le héros est en proie aux doutes, au manque d'assurance en lui, lui qui est entré dans la Milice du Peuple, section brigade criminelle, pour ne pas crever de faim.
Puis, une fois que le malentendu est levé entre le héros et ses collègues, l'action s'emballe et l'enquête devient prenante.
Une plongée intéressante, pour les amateurs du genre, dans l'époque incertaine du partage de Berlin entre les Alliés, du pont aérien des américains... avant la création du Mur.

Roman traduit de l'allemand par Françoise Bouillot

3 commentaires:

Michel a dit…

Le deuxième volume est de la même trempe. POur le troisième il vient de sortir et fait partie de ma lal
Te voilà devant une sympathique série

Katell Bouali a dit…

Je n'avais plus cherché de titre de cet auteur car prise dans d'autres lectures prenantes. Je vais donc palier à ce manquement très prochainement. Merci pour ces propositions (mal)honnêtes de lecture!

BMR & MAM a dit…

Du même auteur, 36 bld Yalta est dans la PAL : on va donc se recroiser prochainement ...