samedi 17 février 2007

Un chemin



Un chemin

Un chemin qui est un chemin
sans être un chemin
porte celui qui passe
et aussi ce qui ne passe pas

ce qui passe est déjà passé
au moment où je le dis
ce qui passera
je ne l'attends plus je ne l'atteins pas

je tremble de nommer les choses
car chacune prend vie
et meurt à l'instant même
où je l'écris

moi-même je m'efface
comme les choses que je dis
dans un fort tumulte
de bruits, de cris.

JEAN TARDIEU in "L'accent grave et l'accent aigu" (nrf poésie Gallimard)

10 commentaires:

jos du livrophile a dit…

C'est magique, merci de nous faire partager ce coup de coeur poétique... Tardieu, un grand poète qu'on oublie quelque peu ces temps-ci, et c'est bien dommage...

Katell Bouali a dit…

Merci Jos...c'est une lecture impromptue à la médiathèque. En ouvrant le recueil de Tardieu au hasard, je suis tombée sur ce poème qui m'a beaucoup émue et qui m'a tout de suite renvoyée au Land-Art: les voies de la poésie sont parfois impénétrables...

Turquoise a dit…

J'aime beaucoup ! Merci pour cette découverte ! :-)

Katell Bouali a dit…

Tout le plaisir est dans le partage :-)

BelleSahi a dit…

J'aime beaucoup les poèmes, les comptines ! Merci ! Par contre l'accent et l'accent aigu sont des problème pour moi !!!!

Katell Bouali a dit…

Les signes de la langue de Molière sont de véritables casse-tête: quand doit-on mettre un é ou un è? On s'y perd souvent ;-) L'essentiel est de trouver son chemin et la poésie laisse beaucoup de libertés...

Anonyme a dit…

La page est magnifique, dessin et poème.
Je pense à ce poème de Machado...
"Se hace camino al andar..."
Merci !

lulu a dit…

Non!
Pas anonyme !
C'est moi, Lulu...juste le précédent mess.

Candice a dit…

Merci pour cette agréable découverte.

BelleSahi a dit…

problèmes !!!!!! oh c'te honte !!!! non ça c'est de l'inattention je le jure !!!!!